Les Ambrosiniens et l'année St Bernard

 Le Bien Public - 8 mai 2003


Ad Jesum, per Mariam

 

Les Ambrosiniens, acteurs de l'année Saint-Bernard

Fontaine a vécu un grand événement, dimanche, avec l'ouverture de l'année Saint Bernard. Les Ambrosiniens ont marqué cette journée de leur présence.

Jusqu'en novembre, une quinzaine de manifestations vont se dérouler en Bourgogne pour célébrer le 850e anniversaire de la mort de Saint-Bernard. Fontaine, son lieu de naissance, a eu, dimanche, l'honneur de faire l'ouverture de l'année Saint -Bernard. La colline historique s'est animée toute la journée de diverses cérémonies. Les Ambrosiniens en étaient le fil rouge.

Choristes à la messe de 11 heures, ils étaient accompagnés à l'orgue par Jean-Marie Fritz. Dans l'après-midi, ils ont présenté leur exposition de photos Les Vierges au manteau en Bourgogne (voir notre édition de mercredi). Une inauguration faite en présence de Patrick Chapuis, maire de Fontaine et de son adjoint à la culture, Jean-François Myon.

Les dix hommes en aube blanche ont ensuite pris la tête de la procession, avec le père Garnier.

Rythmé par les Litanies de la Vierge et entourant le grand reliquaire de saint Bernard, le cortège, venu de l'église, a rejoint la grotte du Bois des Pères. Puis, c'était le concert spirituel des Ambrosiniens à l'église, avec jam Regina, un hymne (poème religieux) mariale et bernardine, illustrée des commentaires du père Placide, archiviste de l'abbaye de Cîteaux. Une deuxième procession, suivie des Complies cisterciennes, a conclu cette journée pleine de ferveur.

Des liens avec Fontaine

Ce chœur de civils s'est créé à Fontaine en 1982, à l'occasion d'une exposition consacrée à saint Bernard. Il est dirigé par le père Marc Robin qui fut curé de Fontaine pendant 11 ans et qui a quitté la paroisse en 1991. Délégué épiscopal à la pastorale de la santé et aumônier de l'hôpital, il est désormais au service des malades et des mourants.

Le chœur porte le nom du premier saint patron de l'église Saint-Bernard de Fontaine, Ambrosinien. Evêque d'Arménie méridionale, il était vénéré par Aleth et Tescelin le Roux, les parents de Bernard ; ils lui avaient dédié la chapelle du château de Fontaine. Ses reliques ont été adorées à la cathédrale de Langres.

Les Ambrosiniens, une dizaine de choristes, se sont, spécialisés dans le chant grégorien. Ils assurent des animations liturgiques dans tout le diocèse et prépare la sortie de leur troisième disque. Ils sont très attaché au répertoire cistercien.

Bien Public Le 8  mai 03

Retour