De mai à novembre l'année St Bernard

 Le Bien Public - 22 avril 2003


Ad Jesum, per Mariam

 Saint Bernard toujours d'actualité

De mai jusqu'en novembre, le 850e anniversaire de la mort de saint Bernard sera célébré autour d'une quinzaine de temps forts. L'occasion de mieux connaître ce théologien de l'église, natif de Fontaine-lès-Dijon, fondateur de l'abbaye de Clairvaux.

Le diocèse de Dijon se souvient des récentes célébrations du 9e centenaire de la naissance de saint Bernard, en 1990, puis des manifestations Cîteaux 98 pour les 900 ans de l'abbaye de Cîteaux, en 1998. 11 vous donne rendez-vous à l'occasion d'un nouvel événement important, autour de la célébration du 850, anniversaire de la mort de saint Bernard, le 20 août 2003.

Manifestations culturelles, conférences, célébrations, se dérouleront ainsi à partir du dimanche 4 mai jusqu'à la fin du mois de novembre. « L'objectif que nous nous sommes fixé reste modeste et résolument local : faire connaître et aimer saint Bernard, là où il est né, là où vécut sa famille, en cette terre profondément marquée par l'empreinte de son pas vers Cîteaux », déclarait le père Dominique Carnier, curé de Fontaine-lès-Dijon, lors de la conférence de presse organisée pour la présentation des festivités. Une rencontre à laquelle participaient Mgr Michel Coloni, archevêque de Dijon, Dom Olivier Quenardel, père abbé de Cîteaux, Maïten de Saint-Paul, présidente de l'association Saint-Bernard de Fontaine créée il y a un mois pour soutenir cet événement, et Michel Bernard, 1er adjoint à Fontaine-lès-Dijon.

Né à Fontaine-lès-Dijon

Né à Fontaine-lès-Dijon en 1090, mort à Clairvaux en 1153, saint Bernard a fréquenté l'école de Saint-Vorles à Châtillon. En 1112, il entre au monastère de Cîteaux. Mettant son tempérament de chevalier au service de Dieu, il fonde en 1115, avec une douzaine de moines de Cîteaux envoyés par le père abbé Etienne Harding, l'abbaye de Clairvaux (dans l'Aube).

Saint Bernard fut le pre-mier abbé de cette abbaye, qui devint par la suite la maison mère de nombreux couvents. Car Clairvaux connaîtra un essor prodigieux au point de compter 700 moines et de s'agréger 160 monastères. En 1146, saint Bernard est aussi celui qui prêche la 2ème croisade à Vézelay...

Rayonnement

Jusqu'à sa mort, la sain-teté de Bernard, l'ardeur de son zèle, sa parole et ses écrits, rayonnent sur toute la chrétienté. 11 laissera de nombreux sermons et homélies, dont les plus beaux sont consacrés « A 1a louange de la Vierge Mère ».

Saint Bernard, entraîneur d'hommes par ses forte convictions, saint Bernard arbitre et médiateur de paix là où son autorité spirituel   était acceptée dans une société féodale où beaucoup de conflits se réglaient par 1a violence, saint Bernard, écrivain de talent, pétri de l'Écriture Sainte... C'est sur 1e thème « Bernard, un saint pour aujourd'hui » que va s'ouvrir cette année saint Bernard.

Et si le saint bourguignon a donné sans contesteun élan fondamental à la vie, des moines cisterciens, sachez que l'association qui porte son nom a pour objectif de perdurer, dans le but de toujours mieux faire connaître saint Bernard, et de rendre contagieux... le dynamisme de sa foi!

A.-F.- BA1LLY (Bien Public 22 avril 03)

Retour